Revenir à la boutique en ligne

Ils ont plein d’vertus les légumes « primeurs »

Avec le printemps, les légumes primeurs font leur verdoyante apparition.
C’est un bonheur de les cuisiner tant ils sont tendres et gorgés de saveurs…
Et en plus ils sont très bons pour la santé !

Carottes, navets, pommes de terre « primeurs » ont un profil nutritionnel proche de celui des légumes récoltés en pleine saison.
Cependant, cueillis très jeunes, ils offrent l’avantage de contenir des fibres tendres, particulièrement bien tolérés au niveau digestif.
On peut donc en conseiller la consommation à tous les sujets sensibles : jeunes enfants, personnes âgées, personnes souffrant de p’tits problèmes d’estomac ou d’intestin par exemple.

Savoureux et bons pour la santé

Jeunes et frais cueillis, les p’tits légumes primeurs annoncent le retour de la belle saison !
Avec leurs fibres tendres qui leur donnent une texture agréable ils ont très faciles à digérer.
Pomme de terre, carotte, et petits pois… n’hésitez pas à les associer pour profiter pleinement de leurs apports en micronutriments variés !

Carottes primeurLa carotte primeur
Riche en eau, la carotte nouvelle est discrète en calories, car aussi légèrement moins riche en ßcarotène que la carotte d’hiver. Elle en reste cependant une excellente source : 100 g de carottes nouvelles couvrent 100% des besoins en cette provitamine. Avec ses fibres douces elle s’intègre avec bonheur dans l’alimentation des tout-petits.

Pommes de terre primeurLa pomme de terre primeur
Bien que plus hydratée que la pomme de terre de conservation, elle est tout aussi calorique (85 kcal/100 g), du fait de sa richesse en glucides (18% environ). C’est sa teneur en vitamine C (30 mg/100 g environ), dont la moitié est préservée lors de la cuisson à la vapeur qui fait toute son originalité.

Navets primeurLe navet primeur
Un p’tit légume qui arrive à point et qui s’intègre fort bien dans les régimes minceur ! Avec ses 18 kcal/100g, on peut s’en régaler sans compter ! Par ailleurs, son apport en minéraux est non négligeable : calcium, potassium, soufre ou phosphore couvrent de façon naturelle les besoins quotidiens. Adieu compléments alimentaires !

Poireaux primeurLe poireau primeur
Voilà un légume très intéressant à la fois pour son apport en caroténoïdes (dans la partie verte) et en en minéraux variés (potassium, calcium, soufre, fer…). La présence élevée d’eau et de fructosanes, des composés spécifiques qui contribuent à l’élimination de l’eau au niveau des reins font de lui un excellent diurétique.

Oignons nouveauxL’oignon nouveau
Les oignons blancs, souvent plus doux, que les oignons de conservation présentent les mêmes vertus : bénéfiques au système cardio-vasculaire, ils fluidifient le sang, et améliorent l’élasticité des petits vaisseaux. Il est conseillé de consommer les tiges vertes des oignons. Ils contiennent en effet des pigments colorés (caroténoïdes) qui renforcent l’action de la vitamine C et des poly-phénols antioxydants de l’oignon. Ils s’avèrent, pour ceux qui seraient quelque peu intolérant à l’oignon, un peu plus digestes.

P’tits conseils pour mieux consommer les légumes primeur

CUISINER

Pour respecter leur saveur et leur concentration en micronutriments :

  • Lavez-les rapidement sous l’eau froide, sans les laisser tremper.
  • Ne les épluchez pas, c’est inutile. Si la peau vous paraît un peu épaisse, grattez-la légèrement avec un couteau de cuisine.
  • Faites cuire les légumes primeur à la vapeur (entiers ou découpés), en les gardant « al dente ». Servez avec une noisette de beurre ou un filet d’huile, sel et poivre. La cuisson à l’étouffée, sans ajouter d’eau (car ils en contiennent suffisamment) préserve parfaitement les minéraux et donne aux légumes une texture fondante.
  • Ajoutez des herbes fraîches, qui renforceront les apports en vitamine C et caroténoïdes.

DÉGUSTER

Les cuire à la vapeur, puis les assaisonner avec :

  • un soupçon de matière grasse crue (beurre, huile ou crème) ou de fromage blanc à la ciboulette
  • une marinade au jus de citron frais, menthe, ciboulette, poivre moulu
  • une sauce au yaourt, curry, raisins secs
  • une simple persillade (persil plat ou cerfeuil et ail nouveau).

ASSOCIER

  • Un risotto nature : ajouter quelques pois chiches pour en faire un plat végétarien complet.
  • Un fond de pâte à tarte : couvrir d’un mélange œuf-lait; servir avec une belle salade croquante.
  • Une volaille ou un poisson au four, dans un menu plus classique.

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URI

Laisser un commentaire